Peuple de l’eau, les Bozos du Mali

Respect, Partage et Découverte

« Insolite » pourrait penser les observateurs en voyant une association de collectivités locales comme l’Académies des banlieues organiser une exposition sur les marionnettes réalisées par les Bozos, ce peuple nomade de pêcheurs vivant le long du fleuve Niger, principalement au Mali.

Il est vrai que l’on rencontre plus souvent notre association au travers de ses activités et de ses mobilisations visant à combattre les préjugés, à lutter contre toutes les discriminations dont sont victimes les habitants des quartiers populaires.

Mais, la mise en avant des richesses et des talents des banlieues est aussi une façon judicieuse d’agir pour faire reculer les préjugés. Nos villes populaires sont des creusets où viennent se rencontrer des cultures en mouvement, des histoires qui, dans leur diversité, en font des espaces riches. C’est ici que s’invente le futur.

Cette démarche culturelle, artistique, sociale, si originale, ce rapport à l’environnement qui se poursuit, dit-on, depuis le néolithique, est une source de réflexion passionnante pour nous tous. Que cet apport arrive de ce peuple – dont beaucoup de ses enfants sont venu vivre ici, en France, dans nos Banlieues -, celà renforce nos convictions sur l’émergence d’un nouveau monde qui s’appuie sur la découverte, le respect, le partage et l’échange.

Le peuple Bozo, par sa culture nous apprend qu’il faut refuser tout préjugé et tout communautarisme.

Ici et partout.

L’exposition « Peuple de l’eau, les Bozos du Mali » est réalisée grâce au partenariat entre l’Académie des banlieues et l’association « Mali, Bozos et Compagnies ».

Elle a été présenté pour la première fois au printemps 2012 à la Cité de l’eau du SIAAP (Service public de l’assainissement francilien) à Colombes.

http://Ecole.siaap.fr/education/exposition-peuple-de-leau-les-bozos-du-mali/

Si vous souhaitez accueillir l’exposition, contactez nous : contact@academie-des-banlieues.fr

 

 

Une loi pour réduire les inégalités

La loi française reconnait aujourd’hui 18 critères de discrimination prohibés et invoquables devant la justice : âge, sexe, origine, situation de famille, orientation sexuelle,mœurs…

Une discrimination reste cependant ignorée de la loi : la discrimination territoriale...

details

Contactez nous

L'Académie des banlieues
11 rue Raspail
93400 St Ouen

Tel : 09.54.97.83.71
Fax : 09.XX.XX.XX.XX

par email